Actions











Relocalisation au Canada

Écrit le 27 septembre 2006 @ 09:29 par YellowShadow

SociétéBonjour à tous! Ceci est une de mes désormais rare interventions sur Menzo.net ( quoi que Apo a la palme de la discrétion ) Comme la dernière fois je sollicites vos suggestions et observation sur un sujet qui m’est important. Je vais en parler pendant longtemps, comme pour le Japon. Razz

Entrons dans le vif du sujet. Je prévois revenir au pays à la fin de Décembre 2007 si ce n’est pas avant pour raison budgétaire. Mais je ne souhaite pas nécessairement revenir au Québec. Ma première raison en serait une de la langue. Je souhaite être dans un environnement à majorité anglaise. Tout cela dans l’hypothèse qu’une certaine personne soit encore dans ma vie. Comme je l’ai découvert, le français est considéré comme une des langues les plus difficiles à apprendre à cause de nos nombreuses règles d’exceptions et nos fameuses liaisons sonore. Alors je regarde du côté des autres provinces canadiennes. C’est comme plusieurs pays différents pour moi et je dois avouer que j’en sais moins sur les provinces canadiennes que sur le Japon maintenant. Je ne penses pas par exemple qu’on peut fonctionner efficacement au Québec sans parler français.

Éliminons quelques provinces et territoire immédiatement. Les provinces de l’est ne m’attirent pas du tout. Peut-être parce que trop près du Québec? Tout ce qui est trop au nord genre territoire du nord et village inuit.

Mes critères importants :
Accessibilité au système de santé supérieur au Québec
Coût de la vie moyen à bas ( électricité, acquisition d’une maison, imposition ect.)
Accessibilité a de l’emploi dans les technologies

Mes critères secondaires :
Accès au transport facile
Près d’une grande ville canadienne
Présence de loisirs

Une première recherche sur google au sujet du coût de la vie des villes canadienne m’informe que Toronto est la plus coûteuse et qu’Ottawa est la moins dispendieuse, devant Québec et Montréal.
http://french.epochtimes.com/news/6-7-5/4533.html

Ensuite une page de publicité du Gouvernement du Manitoba. On y affirme que le revenu d’une famille de 4 aurait un revenu supérieur à celui du Québec. On compare aussi le coût d’acquisition d’une maison dans les villes canadiennes.

Publication de 2006 :
Winnipeg
118,000 $
Québec
135,300 $
Edmonton
164,900 $
Montréal
169,400 $
Ottawa
214,900 $
Calgary
219,000 $
Hamilton
224,900 $
Toronto
290,400 $
Vancouver
373,000 $
http://www.gov.mb.ca/right_choice/credit.fr.html



J’ai été surpris par le faible coût de Winnipeg. Si c’est bien sur vrai ces chiffres.
Si je compare avec un vieux document du gouvernent du Québec daté de 1999, avant la hausse des prix du marché immobilier, on y confirme que Montréal est la moins cher mais seulement lorsque comparée avec Toronto et Vancouver. Mais 1999 il faut en convenir ça fait déjà longtemps. Ignorons ce rapport et regardons du côté des rapports de la CSN. On ignore encore Winnipeg, je me demande si ce ne serait pas parce que c’est un trou perdu? Ma curiosité est piquée. Si ce n’étais pas de la question de la langue, je retournerais peut-être à Sherbrooke, ou encore je m’installerai dans le coin de Gatineau Ottawa. À ce sujet, la majorité des gens qui habitent là sont bilingues français anglais, ou ça arrive que les personnes ne parlent pas un mot de français?


indice du loyer moyen d'un appartement de trois chambres à coucher - Octobre 2004
Certaines régions métropolitaines canadiennes
Montréal = 100
(Un indice élevé indique un loyer élevé)
Régions métropolitaines du Québec Indice $ CAN
Trois-Rivières 69 504
Saguenay 70 510
Sherbrooke 79 581
Québec 99 724
Montréal 100 731
Gatineau1 105 767
Autres régions métropolitaines canadiennes
Régina 100 731
Winnipeg 108 793
London 116 848
Calgary 121 884
Victoria 121 884
Kitchener 129 946
Hamilton 133 972
Halifax 134 977
Vancouver 157 1149
Ottawa2 159 1160
Toronto 169 1232
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/vivrequebec/section2/2_2-fr.htm


Le logement est moins élevé à Montréal qu'a Winnipeg, contradiction ou changement depuis 2004? Aussi ceci est un tableau pour le logement locatif, le premier tableau est le cout d'une résidence.

Montréal 100 1 783
Tokyo 498 8 882
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/vivrequebec/section2/2_2-fr.htm



Comme vous pouvez le constater, l’argument du coût de la vie me préoccupe grandement. Mais ça reste toujours moins cher qu’au Japon. Eek!
Ma prochaine recherche sera sur la présence d'activitée technologique et d'accessibilitée à l'emplois par Provinces.

Commentaire par YellowShadow  Score: 0
Écrit le: 27/09/2006@09:44
Commentaire par Nick  Score: 0
Écrit le: 27/09/2006@17:01

Petit conseil, habituellement, le coût de la vie est moins cher dans les petites villes que les grandes villes. Par exemple, Coaticook coute moins cher que Sherbrooke qui est moins cher que Montréal. Cette règle n'est pas absolue, mais elle est presque toujours vrai.

Donc, tu devrais regarder du côté des petites villes à moins d'une heure (par exemple) d'une grande ville.

Commentaire par YellowShadow  Score: 0
Écrit le: 28/09/2006@04:42

j'imagine que c'est presque certain que la banlieu est moins chère. Mais plus laide?

Commentaire par Nick  Score: 0
Écrit le: 29/09/2006@07:34

Selon moi, une banlieue est une ville autour d'une plus grande ville. Par exemple Terrebonne pour Montréal. Je crois aussi que certaines villes ne sont ni des grandes villes ni des banlieues, par exemple Granby.

Ce que je voulais dire, c'est que pour diminuer les coûts, il serait préférable de choisir une petite ville. Pour des fins de commodité, je suggérais que cette petite ville soit près d'une grande ville, disons à une heure d'auto.

Commentaire par YellowShadow  Score: 0
Écrit le: 28/09/2006@05:11

Je discutais ce matin (hier soir pour vous) de la région de Gatineau Ottawa, avec LicheRelish et Apo. Apo m’a parler de Kanata, près d’Ottawa, ou il y aurait une concentration d’industrie de technologies. LicheRelish m’a affirmé qu’il croyait qu’il était absolument possible de vivre entièrement en anglais dans cette région.

Aussi j’ai reçu des contraintes supplémentaires aujourd’hui. Si possible il faut penser à un possible changement de statut de séjour. Il semble que le Québec tente de faire obstacle aux demandeurs non qualifiés dans les les domaines qu’il a ciblé et qui ne parlent pas français. Il faut donc passer par l’immigration régulière à l’extérieur du Québec. Les autres provinces acceptent un éventail plus large de professions. La profession dont il est question est considérer comme « travailleur qualifiée » au Canada mais pas au Québec. Vive la spécificitée québécoise.

A suivre.

http://www.cic.gc.ca/francais/qualifie/qual-2-1.html

Commentaire par YellowShadow  Score: 0
Écrit le: 28/08/2007@06:23

Pour L'ontario c'est ici:
Pour les professionel
Dernière modification le 28 août 2007 @ 06:23


Toutes les entrées dans les journaux personnels
<< Illico : décodeur recherché | Retour au journal | Apprendre le Japonais >>
Entrées journal du même auteur
<< Mac pas plus fiable!